C’est quoi?

L’hyperkératose, communément appelé corne, consiste en l’épaississement et durcissement plus ou moins sévère de la couche cornée de l’épiderme; elle se localise à divers endroits sur le pied.

Signes et symptômes

  • Les callosités se retrouvent le plus souvent au talon, de même qu’à la face latérale interne du premier orteil (gros orteil) et sur le côté de celui-ci. Bien qu’elle soit habituellement indolore, la callosité engendre un certain inconfort chez la personne qui se plaint d’une peau rugueuse et inesthétique.
Hyperkératose (callosités, cors, durillons, crevasses) - Piédestal de la vallée
  • Les cors peuvent apparaître à la face dorsale des orteils vis-à-vis les articulations; une pression exercée directement sur la zone atteinte provoque une douleur vive et est exacerbée par le frottement et la pression de la chaussure à cet endroit. Ils peuvent aussi se retrouver sur le côté des orteils. Ce type de cor, appelé aussi œil-de-perdrix, est consécutif à la compression des orteils les uns contre les autres et provoque aussi une douleur vive à la pression. Enfin, le cor peut également se former à la partie distale des orteils en griffe (déformation de l’orteil caractérisée par une forme de V inversé ou de crochet).
  • Les durillons se forment typiquement à la face plantaire du pied, vis-à-vis une articulation. Cette affection provoque à la marche une sensation allant de l’inconfort à la brûlure.
  • Les crevasses se développent généralement sur une peau sèche où existent déjà de la callosité. Selon l’épaisseur de l’hyperkératose, les crevasses sont plus ou moins douloureuses et elles peuvent saigner.

 

Impact (s) /complication (s)

  • Inconfort, douleur
  • Plaie, infection
  • Saignement
  • Modification de la démarche

 

Facteurs de risque

  • Des déformations du pied, qui modifient les points d’appui plantaires (telles qu’un orteil en griffe, un hallux valgus, plus communément appelé oignon, pied plat ou pied creux, des chevauchements d’orteils…).
  • Un mauvais ajustement de la chaussure, qui provoque des zones de friction et de pression excessive.
  • Des chaussures à talon haut.
  • Port de scandales à courroie unique à l’avant pied qui expose le talon à des agressions répétées.
  • Taille trop sévère des ongles (ceci expose le bout de l’orteil à la pression ou la friction).
  • Une démarche anormale, qui modifie les charges aux points d’appui plantaire.
  • Une peau sèche.
  • Un surplus de poids, qui augmente la pression aux points d’appui plantaires.
  • Le peu de graisse entre les os et la peau, entraînant un contact important entre l’os et la surface cutanée.
  • Pratique intensive de sport.

 

Traitements

  • L’infirmière en soins podologiques peut réduire et éliminer l’hyperkératose de façon sécuritaire aux moyens d’instruments spécifiques, tout en cherchant à identifier les facteurs qui ont contribué à son apparition. Elle peut également vous conseiller sur les produits disponibles et les soins d’entretien adaptés à votre condition.
  • Pour corriger la répartition des charges aux points d’appui plantaires où se développe l’hyperkératose, il peut s’avérer nécessaire de consulter un médecin pour évaluer la pertinence d’instaurer un traitement orthésique ou une chirurgie corrective des déformations.
  • Le port d’une chaussure convenant à la forme et à la taille du pied ainsi qu’au type d’activité réduit considérablement l’apparition de l’hyperkératose et ses récidives. L’infirmière peut vous guider à déterminer les caractéristiques d’une chaussure qui répond à vos besoins.

 

Conseils

  • Choisir une chaussure bien adaptée à la taille et à la forme de vos pieds et qui convient au type d’activité que vous faites ; éliminer toute zone de pression ou de friction.
  • Maintenir la peau souple et bien hydratée en utilisant tous les jours si nécessaire une crème hydratante pour les pieds.
  • Utiliser la pierre ponce pour éliminer les callosités en exécutant des mouvements continus toujours dirigés dans le même sens.
  • S’assurer avant tout qu’il y a suffisamment d’espace disponible dans la chaussure avant d’utiliser des coussinets protecteurs, des séparateurs d’orteils ou tout autre accessoire.
  • Ne jamais tenter d’enlever l’hyperkératose soi-même avec un instrument quelconque.
  • Demander l’avis d’une infirmière en soins podologiques si l’on désire utiliser des kératolytiques en vente libres afin de connaître les contre-indications, les effets secondaires et les directives à suivre pour diminuer les risques de complication.

 

Quand consulter une clinique en soins podologiques?

  • Dès l’apparition d’inconfort et de douleur au niveau des pieds ou si vous n’arrivez pas à éliminer la peau rugueuse et inesthétique.

Piédestal de la Vallée inc. est une clinique qui offre des services de soins infirmiers en podologie à Mont Saint-Hilaire tels que le traitement des ongles incarnés, de la corne ou les pieds secs, crevassés, fissurés et autres problèmes des pieds.

Notre équipe a pour mission de prodiguer des soins personnalisés, sécuritaires et professionnels qui répondent à vos besoins.

Communiquez avec nous afin que l’on puisse répondre à vos questions.

Références 

  • POTHIER, D. Guide pratique de podologie : annoté pour la personne diabétique, 2e édition, Presses de l’Université du Québec, 2011.
  • passeportsanté.net