Chez les personnes diabétiques, une évaluation de la condition des pieds doit être systématiquement faite afin d’établir un plan de traitement fondé sur les antécédents médicaux et sur un examen clinique. Cette mesure est de loin la meilleure stratégie préventive pour diminuer les risques de complications liées à la condition diabétique.

En effet, les pieds des personnes diabétiques subissent des changements liés à la maladie qui les rendent plus vulnérables à différentes problématiques.
Dès la détection d’une lésion au pied, si mineure soit-elle en apparence, il faut appliquer les mesures préventives de base pour limiter les complications.

Approche adaptée pour la personne diabétique

Impact (s) /complication (s) du diabète sur la santé des pieds

  • Risque accru de blessures, de plaies et d’ulcères ;
  • Ralentissement de la cicatrisation ;
  • Risque augmenté d’infection et de surinfection ;
  • Gangrène
  • Amputation
  • Déformations

 

Facteurs de risque

  • Incident traumatique ;
  • Port de chaussures inadéquates ;
  • Altération de la peau/ongles ;
  • Ignorance des mesures d’hygiène préventives ;
  • Manque de compliance au traitement ;
  • Ancienneté du diabète ;
  • Glycémie peu ou mal contrôlée ;
  • Tabagisme ;
  • Âge avancé ;
  • Sensation réduite ;
  • Présence d’une maladie vasculaire périphérique ;
  • Présence de déformations ;
  • Antécédents d’ulcères du pied ou amputation.

 

Conseils

  • Inspecter chaque jour l’intérieur de ses chaussures à la recherche d’une saillie, de coutures proéminentes et d’objets étrangers pouvant causer des blessures aux pieds ;
  • Porter les chaussures neuves de façon progressive pour éviter les zones de frottement qui causent des ampoules ;
  • S’assurer que les bas sont faits de fibres douces. Qui sont sans coutures et non raccommodés. Il faut les changer chaque jour après les avoir inspectés à la recherche de trous ou de traces de sang : du sang sur un bas peut indiquer la formation d’une ampoule ou d’un ulcère ;
  • Se laver quotidiennement les pieds. Avant de les immerger, la personne doit vérifier la température de l’eau avec le coude pour éviter les brûlures ;
  • Après le bain ou la douche, assécher méticuleusement les espaces entre les orteils ;
  • En présence d’une peau sèche, utiliser une crème hydratante après le bain ou la douche ;
  • Inspecter minutieusement vos pieds à tous les jours, à la recherche de lésions ou de rougeurs. Il peut être nécessaire d’utiliser un miroir pour bien voir le dessous des pieds. Si la vision est affaiblie, faire appel à un proche pour cette inspection ;
  • Ne pas utiliser de produits et accessoires en vente libre pour le soin des pieds sans supervision d’un pharmacien ou d’une infirmière en soins podologiques ;
  • Éviter les approches thérapeutiques faisant appel à l’application de chaleur ou de froid ;
  • Éviter de marcher pieds nus ;
  • Je jamais tenter d’enlever soi-même de l’hyperkératose (callosité, cor, durillon, corne), que ce soit à l’aide d’instruments tranchants ou au moyen d’agents chimiques en vente libre ;
  • Faire de l’activité physique au moins 30 minutes par jour ;
  • Cesser de fumer.

 

Quand consulter une clinique en soins podologiques?

  • En présence de signes d’infection, tels que de la rougeur, de la chaleur ou de l’œdème, au site d’une lésion ;
  • En cas de difficulté pour tailler ses ongles, de mobilité réduite ou de vision affaiblie ;
  • Sécheresse de la peau
  • Altération des ongles

Piédestal de la Vallée inc. est une clinique qui offre des services de soins infirmiers en podologie à Beloeil tels que le traitement des ongles incarnés, de la corne ou les pieds secs, crevassés, fissurés et autres problèmes des pieds.

Notre équipe a pour mission de prodiguer des soins personnalisés, sécuritaires et professionnels qui répondent à vos besoins.

Communiquez avec nous afin que l’on puisse répondre à vos questions.

Références 

  • POTHIER, D. Guide pratique de podologie : annoté pour la personne diabétique, 2e édition, Presses de l’Université du Québec, 2011.
  • passeportsanté.net